Posted By shivananda
Quelles sont les différences entre un athée et un agnostique ?

La distinction entre ces deux idéologies réside dans la question de l’existence ou non de Dieu. On le sait déjà, le croyant pense que Dieu existe. Mais qu’en est-il de l’athée et de l’agnostique ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Athéisme vs agnosticisme ?

Avant de définir ces deux termes afin d’en comprendre les divergences, nous allons commencer par définir la croyance en Dieu. Elle est désignée par le terme « Déisme », l’une des composantes du « Théisme », à savoir la croyance en au moins une divinité.

L’athéisme

Pour bien comprendre ce que signifie l’athéisme, quoi de plus adéquat que de rapporter l’étymologie du terme. En l’occurrence, le mot Athée est composé » du préfixe privatif a- qui veut dire « sans » et du radical « Théos » qui signifie « Dieu ». Cette analyse de l’étymologie de la locution est si pertinente que son sens nous saute déjà aux yeux. Vous l’aurez compris, un athée ne croit pas en l’existence de Dieu. En ce sens, l’athéisme s’oppose donc sans équivoque au Déisme, et donc au Théisme, des idéologies que nous venons d’aborder, puisqu’il adhère à une opinion contraire, à savoir la non existence de Dieu ou de tout autre divinité. L’athéisme, comme on l’entend aujourd’hui, est apparu au 18e siècle. On le comprend aisément en se remémorant les diverses répressions dont ont fait l’objet ceux qui ont été jugés à tort ou à raison comme non-croyants, hérétiques comme les appelait à une époque l’Inquisition. Il existait auparavant des formes d’athéisme moins radicales, tendant davantage vers le scepticisme. C’était le cas de certains philosophes de l’Antiquité. Les études anthropologiques et ethnologiques nous montrent que toute émergence d’une société s’accompagne de la conception de représentations religieuses. Dans la mesure où l’athéisme consiste à remettre en question ces représentations religieuses précédemment élaborées, cette démarche ne peut que venir que dans un second temps. C’est pour cette raison que l’athéisme est apparu progressivement au fil des siècles. Quelles sont désormais les athées célèbres ? Denis Diderot qui fut d’abord déiste, Le curé Jean Meslier qui avoua son athéisme dans un testament rendu publique par Voltaire, Karl Marx qui définissait la religion en ces termes « L’opium du peuple », Sigmund Freud, Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Friedrich Nietzsche, Michel Onfray, Claude Lévy-Strauss, Ionesco, Michel Foucault, Axel Kahn, Milan Kundera, et beaucoup d’autres.

L’agnosticisme

L’agnostique (a- privatif « sans » et gnôsis «connaissance » = ignorant) ne prétend pas croire en l’existence de Dieu. Il ne prétend pas non plus ne pas croire en l’existence de Dieu. Il refuse simplement de répondre à cette question car il considère ne pas avoir les moyens de trancher, à savoir des preuves de l’existence ou de la non-existence de Dieu. Au sens plus large, l’agnostique considère ne pas connaître ce qu’il ne peut expérimenter et reconnaît ne pas pouvoir accéder à l’absolu. Il existe dans l’agnosticisme deux courants : L’APP, l’Agnosticisme Provisoire de Principe qui considère que nos connaissances à ce stade ne permettent pas de justifier l’existence de Dieu mais qui espère qu’à l’avenir, les preuves suffisantes seront réunies. Et de l’autre côté, l’ADP, l’Agnosticisme Définitif de Principe affirme que la question de l’existence de Dieu est indémontrable dans un sens ou dans un autre, puisque la réponse à cette question ne dépend ni des lois scientifiques, ni des lois matérielles, ni des lois physiques, ni des lois rationnelles. Quels sont les agnostiques célèbres ? Macron, Albert Jacquard, François Mitterrand pour ne citer qu’eux.

Share Button